jeudi 6 septembre 2012

Rêver qu'un jour on aura le MUSt







 


Un petit rappel du document intitulé Médecine Générale 2.0, que vous pouvez trouver ici.
24 médecins généralistes, dont moi, ont co-signé un texte présentant des idées originales pour apporter des solutions au problème des déserts médicaux, tout en repensant l'avenir de la médecine générale.

Ce sont des propositions réalisables.

 Et ça fait tellement envie.


               AliceRedSparrowBorée  -  Bruit des sabotsChristian Lehmann – Doc Maman
                                                                        La salle de repos avec cafetière-thermos, hein, merci :) 

16 commentaires:

  1. Belle initiative ! Nous sommes nombreux à râler mais finalement à ne pas essayer de trouver des solutions pour avancer. Vos propositions ont déjà été relayées par la presse, c'est un excellent début ! Au-delà d'avoir été entendu, j'espère qu'elles se concrétiseront.
    Anerick du blog "Péripéties d'une infirmière"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) hasard du calendrier, une application concrète vient d'ouvrir à Coulommiers. Ce serait bien si c'était généralisé! (et avec des IDE, bien sûr!)

      Supprimer
  2. Très belle mise en image!
    N'oubliez pas éventuellement la salle de réunion on peut discuter pied à pied avec le méchant médecin de la Sécu concernant certains patients à problèmes particuliers. Ca rajouterait de la fluidité dans la prise en charge des patients. Ca c'était mon idée perso :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salle de réunion / salle de repos / cafetière, oui!!

      Supprimer
  3. J'ai lu un article ce matin qui proposait que les secrétaires médicales soient remplacées par des infirmières. Je suis pas trop pour, c'est égoïste, je suis infirmière et j'aime pas la paperasse non plus...
    mais ça pourrait etre une bonne idée dans ton cabinet une infirmière :)

    source: http://yannfrat.com/blog/?p=662

    RépondreSupprimer
  4. Juste pour le plaisir, je te fais un petit copier/coller d'un truc que j'avais publié sur FB (oué je sais...) en janvier 2011 :

    "certains d'entre vous savent que je réfléchis de plus en plus sérieusement à la création d'une structure type "Maison de Santé", peut-être avec une orientation Mère et Enfant.
    Le lieu de mes rêves serait clair et convivial...
    On y trouverait un coin pour garer les poussettes, une salle d'attente "children friendly", un coin pour changer les bébés...
    On pourrait y consulter un/des médecin(s) généraliste(s), une sage-femme, une orthophoniste...
    A vous de jouer maintenant : qu'est-ce que vous aimeriez trouver dans une structure de ce genre? Quels professionnels de santé? (kiné, infirmière, dentiste, nutritionniste...)" (fin de citation)

    PS mon Facebook étant assez Bisounoursesque suite à une sélection rigoureuse de mes contacts ;) j'ai eu des comm' très contributifs.
    PPS le café et la salle de convivialité sont également indispensables!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca a du bon les Bisounourseries. Ca permet de se souvenir sans cesse de son idéal pour ne pas en être trop éloigné :)

      Supprimer
  5. Cela fait plaisir de voir que des médecins généralistes se mobilisent pour préserver les meilleurs aspects de leur profession. Vos patients vous en sont gré.

    J'apprécie énormément mon MG. J'ai toujours pris un soin particulier à sélectionner celui ou celle avec qui j'établis un bon contact et dans les mains duquel ou de laquelle je remets ma confiance.

    J'ai vécu aux USA mais je n'y ai pas trouvé cela. Je crois que grâce à vous, nous pourrions éviter d'évoluer vers leur système qui, outre être anonyme et parfois glacial, est très cher.

    Je souhaite vivement que votre initiative soit entendue au plus haut niveau de l'Etat.

    Le généraliste est le spécialiste du patient. C'est elle ou lui qui connaît son historique, ses fragilités, ses allergies, ses réactions à tel ou tel traitement, sa psychologie, etc. Je ne me vois pas m'adresser à un spécialiste au hasard. Mon MG en voit l'intérêt ou non. A part mon ophtalmo que je connais depuis lurette et dont l'expertise n'est pas dans le champ du MG.

    Vous faites un métier formidable et pas toujours facile. Mais on vous apprécie. Beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alexandre, merci. Juste MERCI. Un commentaire comme le vôtre donne plus que jamais l'envie et le courage de se battre pour notre façon d'envisager notre métier.

      Supprimer
  6. je veux pas être négative.
    Ce genre de chose existe, ce sont les maisons médicales en Belgique.
    Ca a des avantages indéniables. ET à peu près autant d'inconvénients....
    Souplesse, honoraires ridicules (genre si tu es plus jeune que l'accueillante, ben tu gagnes moins qu'elle), collègues irrespectueux, paperasse supplémentaire liée au groupe, réunionite chronique....
    A réfléchir sérieusement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Murmure, et merci pour ce témoignage d'expérience dans un autre pays!
      Je crois que toute structure a ses avantages et ses inconvénients.
      Pour te répondre :
      - les collègues irrespectueux : c'est inhérent à toute structure de groupe qu'il puisse y avoir des désaccords (plus ou moins poussés) entre collègues. Il est toujours possible dans notre projet 1) de choisir la structure où l'on va aller et 2) pour les internes et les chefs de clinique il ne s'agit d'un séjour que de deux ans, donc pas une installation à vie. Après tout est affaires de tempéraments personnels, et encore une fois dès lors que l'on travaille en groupe le problème peut se poser. A mon avis, les avantages du travail en équipe (ne pas se sentir seuls, échanger autour de cas compliqués, pouvoir discuter facilement avec les autres professionnels) sont largement supérieurs au risque de ne pas s'entendre avec ses collègues.
      - les honoraires : tels qu'ils sont décrits dans le projet ils ne sont pas ridicules, et pour ceux les plus bas, sont choisis en toute connaissance de cause.
      - la paperasse : ben non justement dans notre projet, c'est l'intérêt des nouveaux postes d'AGI (agents d'interface et de gestion)
      - réunionite : tout est une question de mesure, et enocre une fois dans toute structure de groupe il est bon de se rencontrer tous autour d'une table de temps en temps.

      BREF. Bien sûr qu'il peut y avoir des désagréments, pour autant je crois au potentiel tout à fait positif de ces MUSt :)

      Supprimer
  7. Mais ça existe en France....ici dans le département du Cher (donc cambrousse pour bon nombre d'entres vous) je profites, moi et ma famille d'un cabinet médicale (5 médecins). Mon médécin traitant, pratique des horaires strictes mais je sais combien ça lui permet de ne pas trop déborder (mais s'il arrive qu'il cumule beaucoup de retard).
    Il y a un accueil phisyque et téléphonique avec une secrétaire qui gère le planning des RDV (elles sont 3 en rotation). Mon doc m'a souvent assuré que ce cabinet à plusieurs "tête" était la meilleure initiative qu'il ai eu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien pas tout à fait. Ce que tu décris c'est un cabinet de groupe, avec association de plusieurs médecins libéraux. En l'état actuel des choses, je suis d'accord que c'est ce qu'il y a de mieux (j'ai moi-même été interne dans un cabinet de 4 médecins, c'était génial).
      Pour autant : le projet des MUSt est de développer 1) les cabinets dans des zones qui n'attirent plus grand monde (en cabinet de groupe ou pas) et 2) et c'est la clé du projet, d'en faire des structure d'accueil universitaire pour les étudiants en médecine et les jeunes médecins en fin de cursus (internes et chefs de clinique).
      La différence, c'est qu'un cabinet de groupe est composé de médecins installés, de façon plus ou moins définitive, en tout cas sur du long terme : on n'ouvre pas un cabinet pour y rester 2 ans. L'avantage des MUSt serait de proposer des postes de durée courte (2 ans) dans des zones où le besoin se fait d'ores-et-déjà sentir.

      Supprimer
  8. Bonjour, je trouve que votre projet est aussi intéressant et constructif que les maisons de naissances. Nos z'élites z'éclairées feraient mieux d'écouter les idées novatrices des professionnels concernés et éclairés, comme vous :)

    RépondreSupprimer
  9. tout à fait d'accord et je vis déjà "le rêve" dans un cabinet de groupe en zone rurale... tout cela ce ne sont que les murs, l'enveloppe ou comme ils disaient, il y a quelques années, les tuyaux...tout cela a un cout et le plus important est de s'en donner la moyens.. pas toujours facile... le plus important est peut être ce que l'on y met dedans, les contenus et surtout la durée, espace et temps, à revoir aussi dans notre activité de médecin des familles...de la ville ou des champs.. qui paiera? qui viendra dans nos cabinets ou centre de soins dans 10 ans, dans 20 ans? les même soignés les mêmes soignants?? qui nous laissera développer nos activités et nous laisser exercer notre "art"... à suivre

    RépondreSupprimer
  10. Une autre truc essentiel non mentionné...des infirmiers ;)en tout cas moi ça me plairait bien ! www.santeprendrelatete.com

    RépondreSupprimer